Connexion S'enregistrer

Connexion

Se souvenir de moi

       

FAJ baniere newsletter 1

Commencer un potager en automne, une folie ?

Petit Potager Automne

Les couleurs d'automne commencent à colorer le paysage, la rentrée scolaire est passée et déjà voilà les vacances d'octobre qui arrivent. Et si vous en profitiez pour commencer votre premier potager ou préparer la prochaine saison ?

 

Vous allez me dire, il est fou ce type, c'est la fin des haricots si je puis dire au potager, on va attaquer l'hiver et a part quelques cultures spécifiques il n'y a plus grand chose à faire dans notre jardin. Et si je vous disais que l'automne est la saison idéale pour s'activer au jardin ? allez ayons l'esprit ouvert, je vais tenter de vous convaincre dans cet article

 

 

Le printemps, la période "habituelle" pour débuter son potager ?

 

Pour la majorité d'entre nous, commencer un potager c'est attendre les beaux jours du printemps et s'activer en même temps que les premiers rayons du soleil à la sortie de l'hiver pour préparer avec amour notre jardin potager.

 

J'étais de ceux-là, personnellement, je n'allais au jardin pas avant le mois d'avril. J'ai un petit peu changé mes habitudes et je vais vous expliquer pourquoi.

 

C'est vrai que c'est tentant, en préparant notre terre au printemps, notre sol est meuble et immédiatement prêt pour lancer des cultures au potager, il n'y a pas ou peu de temps entre préparation du sol et plantation. Cependant, il y a des étapes obligatoires ou l'on va trouver certains inconvénients :

 

Nécessité d'enlever les "herbes" poussées naturellement sur nos parcelles. Cette opération nécessite un scalp de la couche superficielle du sol (en enfouissant par exemple la matière organique, ce qui n'est pas trés bon...)

 

En utilisant les techniques de mulch on va s'épargner la préparation du sol et laisser faire les vers de terre et autre insectes.

 

Obligation d'ameublir la terre "en force" à l'aide d’outils manuels surtout si vous créer votre 1er potager et que la terre n'a jamais été travaillée.

 

En utilisant les techniques de mulch on va s'épargner la préparation du sol et laisser faire les vers de terre et autre insectes.

 

Travail physique et chronophage

 

Perturbation de la vie du sol

 

Et si je vous disais qu'il y a une solution moins fatigante et plus respectueuse de la nature pour nous aider à faire notre potager...

 

 

Et si nous laissions la nature et les organismes vivant du sol travailler à notre place pendant tout l'hiver ?

 

 

 

Un choix avisé : l'automne pour faire son potager

 

En automne, la nature commence à se mettre en mode ralenti pour se préparer à l'hiver. Et c'est la période idéale pour trouver des solutions afin de minimiser l'impact des "mauvaises" herbes.

 

Qui plus est-il fait un peu moins chaud et l'amendement et la fertilisation du sol peut être grandement facilité en cette période. Et si vous laissiez la nature travailler pour vous ?

 

Petit Potager Automne 3

 

En pratique, faire son potager en automne ça se passe comment ? quelles sont les étapes ?

 

 

Etape 1 : Délimiter le potager

Si vous souhaiter débuter votre potager ou ajouter une nouvelle parcelle, je vous conseille de le / la délimiter au sol à l'aide d'une cordelette, d'une ficelle, de planche de bois, peu importe du moment que visualement vous avez la démarcation.

 

Pour quoi faire cela : ça rend concret votre projet, vous visualiser directement l'emplacement pour les futures cultures, vous faites une 1ere action concrète dans l'avancement de votre idée, vous vous projetez davantage.

 

 

Etape 2 : Préparer le sol

Afin que vos cultures de printemps puissent développer leur système racinaire dans de bonne conditions et croitre normalement, ameublir la terre est une condition sine qua non. Décompacter et aérer le sol est un gage de réussite. C'est à cette étape là que tout l'intérêt de choisir l'automne est assez judicieux.

 

Ok c'est bien gentil mais on fait ça comment ?

 

Nous avons le choix entre 2 manières de préparer le sol, utiliser la technique du mulch ou on laisse faire la nature et /ou une technique manuelle à compléter par un mulch aussi mais on en reparle après.

 

 

Etape 3 : Amender et fertiliser la terre

L’automne est la période idéale pour réaliser cette opération. Nous avons pas mal de matières en particulier les feuilles mortes qui sont à la fois une excellente couverture protectrice mais aussi une vraie source de nourriture pour votre sol : Voir l'article les feuilles mortes : de l'or au potager

 

 

Etape 4 : Tracer les allées et les bandes de culture

Il ne vous reste plus qu'à tracer vos allées. Ces dernières devront être suffisamment large pour pouvoir circuler facilement dans le potager et pour l'entretien (arrosage, récolte, paillage,...)

 Petit Potager Automne 2

 

 

En automne : la technique du mulch : à la fois une protection mais aussi un enrichissement du sol

 

Le mulch est une couverture du sol qui va avoir pour rôle de le protéger et de faire venir les organismes vivants en couche supérieure. Cela va avoir comme incidences une meilleure structuration de votre substrat de culture, son ameublissement ainsi qu'une certaine fertilisation. Cerise sur le gâteau, vous éliminez la problématique des mauvaises herbes (en privant de luminosité la surface du sol)

 

L'idée va être de recouvrir soit nos anciennes parcelles de la saison qui s'achève soit de nouvelles futures parcelles avec un mulch d'une épaisseur assez importante (20 cm minimum). Cette couche protectrice va non seulement solutionner la problématique des mauvaises herbes mais également apporter de la fertilité a votre terre.

Comment ? En invitant les insectes et autre ver de terre à venir transformer vos matières organiques déposée au sol en un terreau fertile pour vos prochaines cultures.

Il y a plusieurs types de mulch comme les matériaux inorganiques (planches, tuiles concassées, bâches,) mais je vous conseille vivement d'utiliser des mulchs organiques (tontes, paille, foin, feuilles mortes) qui vont en se dégradant nourrir le sol et améliorer à la fois sa fertilité mais aussi sa structure. Vous pouvez consulter l'article sur les types de mulch ici

 

 

L'avantage dans cette technique de mulch, c'est que nous n'avons plus grand chose à faire, on dépose tout ça et c'est la nature qui s'occupe de tout, il suffira au printemps de faire un léger décompactage à la grelinette et c'est réglé !

 

 

 

 petit potagerpaille

 

 

Les techniques manuelles de décompaction

Il arrive que l'on souhaite pour des raisons personnelles en automne vouloir et préparer nos futures parcelles et enrichir notre sol en étalant du fumier ou du compost en surface.

 

 

Etape  1  : décompaction du sol

Je vous conseille fortement l'utilisation d'une grelinette pour décompacter le sol, elle vous permettra de préserver les êtres vivants qui y habitent. Ils sont de précieux alliés au jardin.

 

 

Etape 2 : fumier, compost

Vous pouvez éprendre du fumier ou du compost non mur qui aura le temps de se décomposer tout l'hiver pour booster vos cultures de manière optimale au printemps en début de saison.

 

 

Etape 3 : mulch

Vous recouvrez le tout d'un petit mulch (paille, foin, feuilles mortes) et vous laissez tout en place.

 

 

 

Et si vous étiez guidés étape par étape pour faire votre potager de A à Z  en partant de zéro ?

 

J'ai réalisé spécialement pour vous, une boite à outil nommée "Comment faire un potager, tout savoir pour bien débuter", un pack regroupant 5 modules-outils qui vous accompagne dans la vie de votre potager : sa conception, sa réalisation, son entretien.

 

Vous y serez guidés pas à pas, tout en vous donnant les bons conseils et les secrets de jardinier qui feront la différence.

 

Faites de votre potager une vraie réussite et partagez ainsi vos récoltes lors de moments conviviaux en famille ou entre amis

 

 

JE CLIQUE ICI POUR EN SAVOIR PLUS SUR CETTE BOITE À OUTILS

 

 

Ecran FairePotager

 

 

 

 

visuel module potacademie

visuel module potageraz

visuel module fiches

visuel 88erreurs