Après avoir pris soin de notre semis de tomates, il va falloir penser à repiquer ses plantules en godet individuel pour aider le plant à croitre de manière optimale.

Pourquoi repiquer les tomates en godets individuels ?

Développer le système racinaire afin d’aider la croissance du plant

petit potager poils tomates

En effet, vous apercevrez tout le long de la tige de nos semis de tomate une sorte de petit duvet composé de petits poils, ces derniers qui seront sous la terre une fois rempotés vont développer une multitude de racines ce qui permettra à la plante de puiser un maximum de ressources nutritionnelles pour grandir.

Rendre le plant plus fort

En effet, le fait d'avoir plus de racines permet à notre plant de tomate de se renforcer un maximum et de moins souffrir lors de son implantation dans notre potager en pleine terre.

Quand repiquer les tomates ?

Alors voilà, une fois le semis bien levé.. Il faut attendre pour repiquer les tomates que les feuilles supplémentaires aux 2 feuilles initiales (cotylédons) soient présentes.

Dès leur apparition nous pouvons commencer le repiquage des tomates. Je vous invite à aller consulter la fiche tomate du site.

petit potager repiquage tomates feuilles cotyledons

En règle générale il faut environ attendre une 20 aine de jours après les semis pour repiquer les plants en godets individuels.

Pour moi, ça tombe très souvent dans la 1ere 15 aine d'avril.

De quoi avons nous besoins ?

Notre semis avec nos plantules de tomates

 petit potager semis tomate repiquage

Terreau, substrat de rempotage

petit potager repiquage tomate terreau

Godets en plastique ou autre

J'utilise personnellement ces godets plastiques 9*9 ce qui me permet de patienter un maximum avant la mise en pleine terre si jamais le temps n'était pas au rendez vous

petit potager repiquage tomate godets 2

Nb : j'ai préalablement marqué sur les godets la variété de tomate

petit potager repiquage tomate godets 1

 Un stylo et une petite cuillère

L'un sert à noter puis à faire des trous, l'autre sert à récupérer nos plantules sans les abimer.

petit potager repiquage tomate stylo cuillere

 Comment faire son repiquage de tomate ?

La vidéo en ce début d'article vous montre en détail comment faire ce repiquage / rempotage. Néanmoins on peut découper cela en plusieurs étapes : 

Etape 1 : Remplissez tous vos godets au ras. C'est important car lorsque l'on arrose ensuite, la terre se tasse et donc son niveau descend.

Etape 2  : Faire ensuite avec le stylo faite un trou au milieu du godet jusqu'au fond la aussi c'est important car il faut mettre un maximume de la tige de la plante dans la terre.

petit potager repiquage tomate trou

Etape 3  : Récupérer dans le bac a semis les pieds les plus forts pour cela j'utilise le manche d'une cuillère à dessert pour passer sous la terre et je tire légèrement sur le plant pour le dégager.:

Nb : Il est important de conserver les petites radicelles  ça permettra à la plante de bien tolerer le repiquage.

Etape 4  : Inserer l'integralité ou la majeure partie de la tige dans le trou effectué dans le godet ... obstruer l'espace restant avec de la terre sans trop tasser et le tour est joué !

petit potager repiquage tomate

N'oubliez pas l'arrosage ...

Autres sources interessantes

Plantation et semis de tomates 2018 par Gilles

Comment repiquer les tomates en godets par Bruno

La vidéo la tomate de A à Z par Damien

La culture des tomates par Gilles

Nb : Retrouvez une partie des photos de ces articles dans la galerie photo 2018 du site

Faire son semis de tomate pour son petit potager est quelque chose de plutôt simple et apporte une certaine satisfaction de voir le développement de cette petite graine et sa transformation vers un plant qui nous donnera ses meilleurs fruits.

Pourquoi faire son semis de tomate ?

Alors il y a plusieurs raisons qui peuvent nous inciter à faire nous-même nos semis.

Le plaisir

En effet, pouvoir suivre le cycle de la graine de tomate à sa récolte (ou encore mieux de la graine à la graine) renvoie à une certaine satisfaction. Prendre soin d'une petite graine de tomate, l'avoir vu germée, se transformer ensuite en une jolie plantule, l'exposer au soleil, la garder amoureusement au chaud et l'arroser quand il le faut est un réel plaisir notamment quand nous dégustons le fruit de nos efforts. Ça n'a littéralement pas de prix :)

Cela nous renvoie aussi le fait que nous sommes capable de prendre soin de quelques chose qui au final fonctionne bien. C'est bon pour nous :)

Cultiver des variétés anciennes, surprenantes ou précoces

En effet, certaines variétés ne se trouvent pas en jardinerie. Nous trouverons des variétés dites anciennes ou surprenantes seulement sur internet. Et il y a tellement de référence que nous avons de quoi tester et se faire plaisir. L'intérêt également est de trouver des variétés précoces qui nous permettrons d'avoir des récoltes plus tôt dans la saison. Je pense que de faire un mix de plusieurs variétés nous permet de voir ce qui fonctionne le mieux chez nous dans notre écosystème potager.

Avoir des plants de tomates plus résistants

Les plants de tomates du commerce sont cultivés dans des conditions optimales, ce qui fait que parfois l'adaptation à nos jardins potagers est parfois délicate. Le fait de faire nos semis et faire croitre nos petites graines nous-mêmes rende le plant de tomate un peu plus résistant... pour peu que de temps en temps nous le sortions dehors pour l'habituer à des températures plus basses par exemple.

Faire des économies

C'est un argument pertinent quand nous nous attardons au cout d'un plant de tomate en jardinerie.

Obtenir des variétés reproductibles

En effet très souvent dans le commerce, même si la tendance commence à s'inverser, nous trouvons très souvent des variétés hybrides dites F1. Cela signifie que ces variétés ne sont pas reproductibles. En gros cela produira des fruits dont les graines seront stériles et ne germeront pas. Trouver soi-même ses graines pour faire notre propre semis nous permet de s'assurer du type de variété et de poursuivre chaque année le renouvellement de la production. Sachant qu'une tomate en moyenne possède une 50 aine de graine le calcul est vite fait !

Pour l'amour du goût

Il faut le reconnaître, une tomate bio et fraiche de notre jardin possède une saveur incomparable par rapport a celles du commerce. Vous l'observerez dés vos premières récoltes. Dans l'assiette (en melant ça à la satisfaction de l'avoir aider à croitre dans de bonnes conditions) c'est une vraie tuerie, les qualités gustatives sont indéniables. 

 

Quand faire son semis de tomate ?

Cette question "à quelle date doit on commencer ? " soulève bien des passions. En effet, aprés la période hivernale, nombreux d'entre nous, jardiniers amateurs et passionnés, sommes envahi d'une sévère envie d'aller gratouiller la terre. Et le fait de pouvoir commencer nos semis de tomate au chaud déclenche en nous cette douce folie potagère. Mais restons raisonnable, la nature a ses saisons qu'il faut respecter.

La pèriode pour nos semis va de généralement de mi février à mi avril : Je vous invite à consulter la fiche légume tomate. Mais je pense qu'il est inutile de commencer trop tôt, dans la plupart des regions mi-mars est la période idéale.

De quoi avons nous besoins ?

Peu de choses sont nécéssaires et nous pouvons parfois utiliser le système D (par exemple les plats en emportés d'un resto sont de petites barquettes qui peuvent s'avérer bien pratiques) Mais voyons voir cela : 

Graines de tomates

2

Bien évidement c'est "l’ingrédient" principal. Qu'elles soient issues du commerce, d’une commande sur un site internet ou de vos récoltes précédentes, l'important c'est de les avoir sous la main et classées par variété. Je préfère faire attention à prendre des graines qui ne sont pas collées entres elles. 

Un substrat fin et meuble

petit potager substrat semis

On peut utiliser les terreaux du commerce dit "de semis" l'important étant que la granulométrie soit fine et que ce terreau soit suffisamment meuble pour laisser raciner la plante.

Tamiser finement son compost peut aussi très bien faire l'affaire. On peut aussi melanger terre de jardin et compost pour économiser un peu. 

 Un récipient

petit potager serre semis

Un petit récipient fera l'affaire, j'aime bien le format caissette, rectangulaire et pas trop profond. J'avoue que je privilegie les mini serre du commerce pour le plus gros de mes semis.

Comme je le citais en introduction, des petites barquettes issus de récuperations sont aussi parfaites. Il y a bien des semis réalisés avec des boites d'oeufs. 

 

On pourrait rajouter a cette liste une pince à epiler, un distributeur de graine, etc ... mais pour moi la simplicité et la praticité sont primordiales.

 Comment réaliser son semis de tomate ? la technique

La vidéo en ce début d'article vous montre en détail comment faire ce semis.

Je précise également que c'est ma façon de faire, qui me convient bien à moi. Il y a d'autres techniques qui fonctionnent tout aussi bien. Et vous qu'elle est la vôtre ? En esperant que cela vous inspire pour perfectionner la vôtre pour nos petits semis. 

Dans ma façon de faire mes semis de tomate on peut découper cela en plusieurs étapes : 

Etape 1 : Remplir le recipient avec le substrat, niveler et tasser légèrement

Etape 2 : Semer graine par graine en les disposant a une distance de 1 cm environ, tasser légérement

Etape 3 : Arroser un peu et recouvrir d'une fine couche de substrat, arroser de nouveau

Etape 4 : Placer le tout contre une fenêtre à l'interieur avec un maximum de luminosité

Nb : n'oubliez pas de noter les variétés de tomates que vous avez choisies (moi j'utilise des étiquettes sur le recipient)

 petit potager semis tomate 2

L'arrosage du semis

il faut que le le semis soit arrosé régulierement mais sans que la terre ne soit détrempée.

Attention les plantules sont fragiles, je privilegie l'arrosage avec un vaporisateur manuel.

La levée

La levée s'effectue généralement en 8 à 10 jours dés lors il faudra bien surveiller que les plantules profitent d'un maximum de lumière. Quand sur les plantules apparaitront les feuilles supplementaires aux deux initiales alors on pourra les repiquer en godet individuel

 

 petit potager semis tomate levee

A vous de jouer

Autres sources Interessantes

Il y a beaucoup de techniques et de jardiniers passionnés je vous propose d'en découvrir quelques uns. 

Les semis de tomates par Cédric 

Des semis de tomates plus résistants avec la technique de la bouteille par Nicolas 

La culture des tomates par Gilles

La vidéo la tomate de A à Z par Damien

 

 

1



Bonjour,

Voici ma technique pour semer les haricots (jaune ou vert).

voici les graines !

 

 


 

 

 

2




Etape 1 :

Aprés avoir fait mon rang (60 à 70 cm de large environ) je place mon cordeau à 15-20 cm de la bordure.

 

 

 

 


 

 

3

 


Etape 2 : Créer le sillon

La je trace grace à ma serfouette un sillon profond de 2 à 4 cm sur toute la longeur !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5

 


Etape 3 : Semer

Je sème alors une graine tous les 4-5cm

 

 

 

 

 

 

 

 

 


6

 



Je recommence l'opération pour un 2ème sillon sur le même rang.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7

 


Etape 4 : recouvrir et butter


Il suffit ensuite à l'aide d'un petit râteau de recouvrir de terre. Je réalise une légère butée directement.

 

 

 

 

 8

 

 

 Etape 5 : Arroser

On oublie pas d'arroser pour coller les graines a la terre

 

 

 

 

 

Si les températures sont de la partie une semaine aprés la levée est faite : et ça pousse vite ... 

9 10

11

12

Et voila, à vous de jouer !!

 

petit potager techniques fraisiers multiplier 7

Nous allons voir que pour multiplier les fraisiers c'est assez simple. Et puis, avouons le, deguster des fraises (en particulier des gariguettes) c'est une vraie gourmandise.

Pourquoi multiplier les fraisiers ?

  • pour garantir une récolte abondante
  • pour remplacer les pieds les plus anciens : il est conseiller de remplacer un pied de fraisiers tous les 3 ans maximum
  • pour se faire plaisir
  • pour faire plaisir aux amis / voisins

 Quand ?

La période idéale pour moi est la fin de l'été entre septembre et novembre.

Comment ?

Le fraisier fabrique des stolons (tiges) en été sur lequel partent une nouvelle pousse.
Il suffit d'utiliser ce nouveau pied pour le repiquer en pleine terre la ou l'on souhaite.

petit potager techniques fraisiers multiplier 3

Préparer des godets

Pour que le nouveau pied racine bien, j'aime bien utiliser un godet ou un petit pot. Il faut remplir ce godet de terreau (ou terre végétale+ un peu de compost) bien à ras bord car il y aura tassement aprés arrosage.
Je fait ensuite un petit trou à l'aide d'un stylo ou de l'index.

petit potager techniques fraisiers multiplier 1 

Repérage des stolons des fraisiers

C'est trés simple c'est une tige qui court sur le sol dont l'origine est le pied mère

petit potager techniques fraisiers multiplier 2

Deterrage du pied de fraise

Dans la periode ou je le fait généralement les nouveaux pieds se sont implantés dans des endroits non souhaités (mes allées par exemple). si vous le faite plus tôt en été ça serra plus facile mais je prefere qu'ils se soient une peu développés.
Attention à bien dégager les racines.

petit potager techniques fraisiers multiplier 4

Plantation du fraisier dans le godet

Il suffit d'inserer les racines dans le trou préalablement fait et de tasser un peu.
A cette étape je conserve le stolon du pied mere pour donner toutes les chances de developpement à mon pied de fraise. il faut donc faire attention à ne pas tout arracher.

petit potager techniques fraisiers multiplier 5

Arrosage

Il faut alors arroser les pots pour tasser un peu la terre autour des racines et lui permettre de bien croitre.

Laisser raciner les nouveaux fraisiers

Il faut attendre environ une dizaine de jour pour que le systeme racinaire se développe dans le godet. Je peut alors séparer les pieds en sectionnant les stolons et  ainsi planter mes nouveau fraisiers.

petit potager techniques fraisiers multiplier 6

Planter le pied de fraise

Il suffira donc de planter ce nouveau pied à l'endroit de notre choix et le tour est joué !

petit potager techniques fraisiers multiplier

 

astucesPetitPotagerPtit

- Reperer les solons

- Mettre en godet

- Laisser raciner

- Replanter

- Ne pas tasser les feuilles pour garder une bonne oxygénation

1Pour entretenir les tomates il faut repérer et enlever les "gourmands", ce sont des pousses qui apparaissent entre la tige principale et une tige à feuilles.

Ils ont une facheuse tendance à piquer l'energie de la plante.

Ici il est assez gros, mais parfois ils sont tous petits

 

 

 

2

 

 

 

 

La technique consiste à le "pincer" entre le pouce et l'index pour l'enlever.

 

 

 

 

  3

 

 Pour des gourmands de plus gros diamètre on pourra utiliser un bon ciseau.

On pince assez fort en tordant légèrement et généralement il s'en va assez facilement.

 

 

 

4

 

 

 

Le tour est joué ! on a plus qu'à répéter l'opération à chaque "gourmand" trouvé !

 

 

 

 

 

Voici la démo en vidéo (la 1ère du site .. oui oui) :