petit potager techniques fraisiers multiplier 7

Nous allons voir que pour multiplier les fraisiers c'est assez simple. Et puis, avouons le, deguster des fraises (en particulier des gariguettes) c'est une vraie gourmandise.

Pourquoi multiplier les fraisiers ?

  • pour garantir une récolte abondante
  • pour remplacer les pieds les plus anciens : il est conseiller de remplacer un pied de fraisiers tous les 3 ans maximum
  • pour se faire plaisir
  • pour faire plaisir aux amis / voisins

 Quand ?

La période idéale pour moi est la fin de l'été entre septembre et novembre.

Comment ?

Le fraisier fabrique des stolons (tiges) en été sur lequel partent une nouvelle pousse.
Il suffit d'utiliser ce nouveau pied pour le repiquer en pleine terre la ou l'on souhaite.

petit potager techniques fraisiers multiplier 3

Préparer des godets

Pour que le nouveau pied racine bien, j'aime bien utiliser un godet ou un petit pot. Il faut remplir ce godet de terreau (ou terre végétale+ un peu de compost) bien à ras bord car il y aura tassement aprés arrosage.
Je fait ensuite un petit trou à l'aide d'un stylo ou de l'index.

petit potager techniques fraisiers multiplier 1 

Repérage des stolons des fraisiers

C'est trés simple c'est une tige qui court sur le sol dont l'origine est le pied mère

petit potager techniques fraisiers multiplier 2

Deterrage du pied de fraise

Dans la periode ou je le fait généralement les nouveaux pieds se sont implantés dans des endroits non souhaités (mes allées par exemple). si vous le faite plus tôt en été ça serra plus facile mais je prefere qu'ils se soient une peu développés.
Attention à bien dégager les racines.

petit potager techniques fraisiers multiplier 4

Plantation du fraisier dans le godet

Il suffit d'inserer les racines dans le trou préalablement fait et de tasser un peu.
A cette étape je conserve le stolon du pied mere pour donner toutes les chances de developpement à mon pied de fraise. il faut donc faire attention à ne pas tout arracher.

petit potager techniques fraisiers multiplier 5

Arrosage

Il faut alors arroser les pots pour tasser un peu la terre autour des racines et lui permettre de bien croitre.

Laisser raciner les nouveaux fraisiers

Il faut attendre environ une dizaine de jour pour que le systeme racinaire se développe dans le godet. Je peut alors séparer les pieds en sectionnant les stolons et  ainsi planter mes nouveau fraisiers.

petit potager techniques fraisiers multiplier 6

Planter le pied de fraise

Il suffira donc de planter ce nouveau pied à l'endroit de notre choix et le tour est joué !

petit potager techniques fraisiers multiplier

 

astucesPetitPotagerPtit

- Reperer les solons

- Mettre en godet

- Laisser raciner

- Replanter

- Ne pas tasser les feuilles pour garder une bonne oxygénation

1



Bonjour,

Voici ma technique pour semer les haricots (jaune ou vert).

voici les graines !

 

 


 

 

 

2




Etape 1 :

Aprés avoir fait mon rang (60 à 70 cm de large environ) je place mon cordeau à 15-20 cm de la bordure.

 

 

 

 


 

 

3

 


Etape 2 : Créer le sillon

La je trace grace à ma serfouette un sillon profond de 2 à 4 cm sur toute la longeur !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5

 


Etape 3 : Semer

Je sème alors une graine tous les 4-5cm

 

 

 

 

 

 

 

 

 


6

 



Je recommence l'opération pour un 2ème sillon sur le même rang.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7

 


Etape 4 : recouvrir et butter


Il suffit ensuite à l'aide d'un petit râteau de recouvrir de terre. Je réalise une légère butée directement.

 

 

 

 

 8

 

 

 Etape 5 : Arroser

On oublie pas d'arroser pour coller les graines a la terre

 

 

 

 

 

Si les températures sont de la partie une semaine aprés la levée est faite : et ça pousse vite ... 

9 10

11

12

Et voila, à vous de jouer !!

 

Voila comment je procède pour planter mes salades (ici des laitues)

20130508 182906


Etape 1 : creuser des petits trous et les remplir de terreau.

Je pourrais les mettre directement en terre mais dans ma terre argileuse je privilégie un développement optimal des racines pour mes plants notamment pour qu’ils prennent mieux dans leur nouvel environnement. Donc je creuse et remplis le fond de terreau.







20130508 182919


Etape 2 : faire un petit nid dans la terre

Je creuse légèrement avec les doigts un petit nid qui réceptionnera mon plant. Au passage l’espacement entre les salades doit être d’environ 30 cm.










20130508 182944


Etape 3 : placer le plant et recouvrir de terre les racines

Auparavant : mouiller légèrement le « nid » et imbiber d’eau le cube de racine du plant. Je maintiens ce dernier en le tenant par les feuilles et le place dans le « nid » Cela me permet avec l’autre main de recouvrir tout autour, je tasse légèrement et c’est bon.







20130508 183014



En toute simplicité comme toujours …

1Pour entretenir les tomates il faut repérer et enlever les "gourmands", ce sont des pousses qui apparaissent entre la tige principale et une tige à feuilles.

Ils ont une facheuse tendance à piquer l'energie de la plante.

Ici il est assez gros, mais parfois ils sont tous petits

 

 

 

2

 

 

 

 

La technique consiste à le "pincer" entre le pouce et l'index pour l'enlever.

 

 

 

 

  3

 

 Pour des gourmands de plus gros diamètre on pourra utiliser un bon ciseau.

On pince assez fort en tordant légèrement et généralement il s'en va assez facilement.

 

 

 

4

 

 

 

Le tour est joué ! on a plus qu'à répéter l'opération à chaque "gourmand" trouvé !

 

 

 

 

 

Voici la démo en vidéo (la 1ère du site .. oui oui) :

Voici ma façon de procéder pour planter en pleine terre mes plants de tomates.

Quand le faire : normalement il faut s’assurer qu’il n’y aura plus de gelées, dans la pratique il est coutume d’attendre  « les saints de glaces » généralement ici la bonne période se situe autour de la mi-mai.

20130506 185229Etape 1 : Vérifier l’état des piquets / tuteurs de l’année précédente.

En effet ça peut être utile, quoi de plus rageant que de s’apercevoir en début de saison qu’un piquet s’est détérioré (à cause de l’humidité le plus souvent). Il n’est parfois pas inutile de remplacer ceux qui sont les plus « murs » avant plantation.





20130506 190327Etape 2 : Cibler l’endroit ou les plants vont être plantés

Ici je créer une rangée d’environ 80 cm de large et je fais une petite allée suffisamment large à coté pour pouvoir venir entretenir les pieds de tomates par la suite.









20130506 195047Etape 3 : Mettre en place les tuteurs

Ici grâce au cordeau je dispose mes piquets de manière linéaire en les espaçant d’ environ 60 cm.












20130506 204346Etape 4 : Faire un trou

Je creuse au ras du tuteur un trou suffisamment grand pour pouvoir disposer correctement mon plant en godet, même assez profond pour que la tige principale puisse être un peu plus sous la terre. En effet les racines se développent ainsi sur la partie ensevelie et plus il ya de racines mieux c’est ! (cela fait un pied solide)







20130506 204451Etape 5 : Remplir le fond du trou de terreau enrichi

Je remplis le fond du trou avec du terreau (ici enrichi avec un peu de compost). Dans bien des cas il n’est pas inutile de mettre avant la couche de terreau de l’ortie, mais comme je n’en n’ai jamais sous la main, je saute cette étape.









20130506 204619




Etape 6 : Placer le plant de tomate dans le trou et le recouvrir

L’idéal est d’abord de mouiller le fond du trou pour bien tasser la terre et de faire un petit nid qui va réceptionner le plant. Ensuite je mouille un peu la terre du godet et je place le plant bien au milieu. Je recouvre après amoureusement le plus possible. Et voila le plant est en terre !




20130506 204748














20130510 205301Etape 7 : Attacher au tuteur le haut du plant

Etape finale : afin d’éviter qu’ils ne se cassent avec les vents et les intempéries il faut attacher les plants au tuteur en prenant soin de laisser un peu de mou car la tige principale va pousser il ne faut pas la blesser. J’utilise comme a mon habitude du raphia.

Voila c’est en place !