22 conseils utiles pour commencer un jardin bio

Conseils utiles pour faire un petit potager

Vous débutez au potager et souhaitez savoir comment faire votre jardin bio ? Peut-être que vous avez envie de manger plus sainement et équilibré, d'économiser un peu d'argent, de retrouver le gout authentique des vrais légumes sans produit chimique, de jardiner bio, de mettre les mains dans la terre et de partager ça avec vos enfants ? le jardin potager est vraiment une excellente idée. Je vous explique étape par étape comment démarrer votre jardin potager (bio) en 22 conseils étapes.

 


 

Vous pouvez vraiment avoir des récoles abondantes et de bons résultats avec très peu d'espace. Il n'est pas nécessaire d'avoir une surface énorme surtout pour commencer : voyez petit !

 

Quand tout est bien en place, finalement, il n' y a que peu de travail d'entretien. Vous verrez, vous allez adorer ça !

 

 

1. Choisir un emplacement bien ensoleillé pour faire son jardin bio

 

Le critère numéro 1 sur lequel s'attarder pour orienter votre choix sur l'emplacement est l'exposition au soleil.

Le principe de photosynthèse s'appliquant aux plantes, un potager a besoin d'environ 6 heures d'ensoleillement par jour.

Même si des coins à l'ombre conviendront très bien aux légumes feuilles comme les laitues ou bien les épinards pour le reste c'est une exposition bien lumineuse qu'il faudra.

 

plantation soleil

 

 

2. Mettre le potager près d'une source d'arrosage

 

Imaginez si vous devez dérouler à chaque fois des mètres et des mètres de tuyaux ou faire des aller-retour au fin fond du terrain avec des arrosoirs devenant de plus en plus lourd ...

Cela risque fort de vite vous décourager.

Il est bien pratique de pouvoir disposer d'un source d'eau proche comme un puit ou la présence d'un robinet extérieur ce qui facilite grandement l'arrosage.

L'idéal c'est encore avoir la maison pas très loin pour voir pousser ses légumes depuis sa cuisine et choisir le menu du soir depuis l'intérieur :p

 

 petit potager emplacement robinet d'eau pour l'arrosage

 

3. Faire un plan du jardin bio avant de le commencer

 

On va gagner en efficacité et en économie de temps dans votre organisation si vous réalisez à l'avance une plan de votre jardin potager clair et explicite.

Nul besoin d'être un pro du design ou un artiste.

Commencez simplement par tracer un carré ou un rectangle sur une feuille de papier

Quadrillez ensuite le plan afin de faire apparaitre les différentes zones de culture selon vos envies.

Attention, ne soyez pas trop ambitieux au niveau du nombre d'espèce à cultiver, contentez-vous des cultures simples pour commencer (radis, salades, tomates cerises) etc ... mais nous en reparlerons.

 

 

4. Choisir les bonnes dimensions pour faire votre petit potager : Un conseil : commencez petit !

 

L'erreur la plus courante c'est de vouloir être trop ambitieux : on voit grand, la mauvaise herbe pousse partout, on se laisse déborder, cela devient trop chiant l'arrosage, puis les plantes jaunissent, vous abandonnez.

Voyez plutôt petit, pour commencer. Moi par exemple j'ai commencé par un rectangle de 4 mètres sur 3. Et franchement, cela été au top. 

Il vaut mieux "se faire la main" et apprendre à jardiner sur une petite surface, vous y prendrez plus de plaisir.

Vous agrandirez soit plus tard dans la saison soit par une ou plusieurs parcelles supplémentaires la saison prochaine.

 

petite dimension potager 

 

5. Estimer le temps que vous pouvez consacrer à votre jardinage bio

 

Cela peut être idiot dit comme ça mais un potager réclame de l'attention et de l'entretien et ça prend un certain temps

La notion de potager - plaisir doit être au centre de vos préoccupations

Il est intéressant de déterminer à l'avance combien de temps vous pourrez allouer à l'entretien de votre jardin (vos contraintes professionnelles, vos départs en vacances, vos envie,...)

C'est pour cela qu'une relation de cause à effet peut être faite avec le point précédent : commencer petit vous permettra de mieux gérer le temps nécessaires à l'arrosage par exemple.

Entre 10 et 60 minutes tous les 2 jours me parait une bonne fourchette pour commencer :) faites votre propre estimation en fonction de vos habitudes de vie.

 

 

6. S'équiper de bons outils de jardin si vous voulez faire vous-même votre potager

 

Il y a un proverbe québécois qui dit un "un mauvais ouvrier a toujours de mauvais outils" c'est encore plus vrai au potager

Vous pourriez être tenté d'aller dans le "pas cher" pour faire quelques économies mais je vous le déconseille fortement.

Vous gagnerez à la fois en efficacité mais également en durabilité avec des outils solides, maniables.

Ne lésinez pas sur la qualité de vos équipements et commencez avec un assortiment de base.

Par exemple vous pourriez avoir besoin d'un transplantoir, un cordeau, une pelle-bêche, une griffe, une binette, un râteau, une sarcleuse, une grélinette, un sécateur, une brouette, etc ...

 

petit potager outils jardin

 

 

7. S'équiper de petit matériel complémentaires pour le jardin potager

 

A côté des outils de jardin classiques on va devoir s'équiper de matériel annexe qui constitueront votre parfait kit de jardinage.

On y retrouvera par exemple, un arrosoir, des piquets, des tuteurs à tomates, du grillage, du raphia, 

On pourra également s'équiper de matériel à semis comme une mini-serre, des godets, du terreau etc ...

 

 

8. Commencer avec des cultures faciles pour mieux réussir son potager

 

Cela sera beaucoup plus gratifiant de faire pousser quelques radis en quelques jours plutôt que de se lancer dans un gros chantier que représente une plantation d'asperges par exemple.

Miser sur des cultures presque inratables avec les radis, la laitue, les courgettes, les fraises etc ...

 

plantation laitues salades

 

 

9. Choisir la période idéale pour démarrer un jardin bio

 

Même si, à mon humble avis, nous pouvons commencer un potager n'importe quand, on dénote 2 grandes périodes qui sont idéales pour commencer le potager.

La 1ere periode est connue de tous, le printemps, le temps se réchauffe, les belles journées se font plus nombreuses, beaucoup de jardinier commencent à s'activer à ce moment-là.

La 2eme période est, je pense, encore meilleure pour se lancer dans l'aventure potagère. Commencer un potager en automne c'est top. On va à la fois pouvoir préparer nos planches de culture mais également nourrir notre sol avec une ressource précieuse et de saison : les feuilles mortes.

En plus souvent on fait une pierre 2 coups : non seulement on limite la poussée de mauvaises herbes, mais également on va fertiliser notre terre qui sera parfaite pour nos plantations du printemps.

 

 

10. Délimiter visuellement l'emplacement de votre jardin

 

Réaliser une délimitation au sol permet de visualiser concrètement l'emplacement de votre futur potager et d'ajuster ainsi les passages pour les entretiens ou tout simplement pour une bonne circulation dans votre jardin.

Cela vous permettra également de vous rendre compte du volume qu'il représente dans votre jardin et d'ajuster ses dimensions si besoin.

Cette opération peut se faire à l'aide de piquets plantés dans le sol et d'une cordelette.

 

délimiter le futur potager

 

 

11. Penser à consacrer une zone du potager aux plantes aromatiques quand vous faites votre jardin bio

 

Si vous appréciez les herbes séchées pour aromatiser vos plats en sauce, vous allez vous régaler

De même, les aromates fraichement coupés dans vos salades apporteront un vrai plus au niveau gustatif et esthétique.

Consacrez donc une petite parcelle aux plantes aromatiques de votre choix : ciboulette, menthe, aneth, oseilles, ...

L'idée est de les avoir à proximité immédiate de la cuisine, disons au plus proche, vous allez subjuguer vos repas.

 

petit potager plantes aromatiques

 

 

12. Préparer et ameublir le sol du futur potager la condition essentielle pour un meilleur developpement des racines des plantes

 

Le sol est l'élément clé de la fertilité pour vos plantations, plus vous prenez soin de lui et plus vos récoltes seront magnifiques.

Lors de votre 1er potager vous devrez peut-être faire un bêchage pour rendre votre subtrat de culture le plus meuble possible.

Profitez-en pour enlever les cailloux, pierre, tout ce qui peut faire obstacle au développement des racines de vos plantes.

Par la suite, un leger coup de grelinette de temps en temps devrait suffire pour enlever les herbes persistantes comme le chiendent par exemple.

 

 

13. Amender et fertiliser la terre : nourrissez votre sol !

 

Comme dit plus haut, il vaut mieux prendre soin et nourrir le sol qui va nourrir la plante que nourrir la plante qui va nous nourrir à nous.

Déposer en surface de la matière organique en cours de décomposition par les bactéries et les micro-organismes est la meilleure façon de fertiliser le sol.

Vous pouvez apporter de l'azote et du carbone au sol en utilisant du paillage comme le foin, ou un mélange paille et herbe fraichement tondue.

Les techniques de permaculture comme le mulch auront bien des avantages dans ce désir de fertilité organique.

Il y a d'autres solutions comment l'apport de fumier en automne, ou l'utilisation de divers purins : consoude et ortie notament mais on en reparle plus tard.

 

 

14. Tracer vos allées et planches de culture pour réaliser votre jardin potager

 

Et oui, il va falloir penser aux passages que vous allez devoir faire entre vos zones de culture pour aller les arroser ou les entretenir.

Pensez à faire des allées relativement larges pour que vous puissiez par exemple faire passer une brouette.

Pour les planches de culture, soit vous optez pour des largeurs de 60 à 70 cm comme ça vous les enjambez facilement, soit vous prenez des largeurs allant jusqu'à 1,20 m pour pouvoir atteindre facilement le milieu dans marcher sur la planche.

Rappelez-vous = il faut garder le sol le plus meuble possible.

Petit bonus : une orientation des planches nord-sud est parfaite pour un maximum d'exposition au soleil.

Il y a une autre façon de cultiver avantageusement en utilisant des rectangle ou carré potager qui rehaussent un peu la terre.

 

 

15. Planter à partir de godets issus de pépinières, c'est très bien pour débuter un potager bio

Il y a énormément d'avantage à repiquer en pleine terre des godets issus de vos achats en pepinières ou jardinerie :

Meilleure sélection des plants, choix varié, plus ciblé, reprise végétative plus rapide, moins de stress lors du repiquage etc ... 

Je ne saurai que vous conseiller surtout au début d'acheter des plants issus de maraichers bios ou en jardinerie.

 

 

16. Faire ses propres semis, c'est faire son potager de A à Z

 

A un moment ou un autre, vous allez être tenté de faire vos propres semis.

C'est vrai que c'est super stimulant et gratifiant de partir d'une petite graine, d'entre prendre soin, de la chérir et de récolter des récoltes abondantes et délicieuses.

Cela nécessite d'avoir un peu de place chez vous, un système de pepinière chauffée ou non, un peu de matériel mais on ne développera pas cela ici.

 

petit potager semis godets

 

 

17. Connaitre les bonnes associations pour faire son petit potager

 

Il existe des collaborations plus profitables que d'autres dans la nature pour les plantes et c'est pareil pour le potager. On parle de bonnes associations entre les légumes.

On voit très bien l'intérêt par exemple de mettre des oeillets d'inde avec les tomates. Au dela du coté esthetique, elle vont avoir une fonction nématicide et protéger vos plants des larves.

Si vous voulez ne pas trop vous prendre la tête avec ça pensez plutôt au volume que représente la végétation des plantes, surtout pour la partie aérienne.

En effet, certaines cultures peuvent faire de l'ombre pour d'autres, c'est pour ça que désormais je mets souvent des salades aux pieds de mes tomates.

 

 

18. Avoir sous la main des tuteurs, pallisage, protections

 

Nous ne sommes jamais à l'abris d'intempéries comme des coups de gel tardifs au printemps, des orages de grêle ou canicule en été.

Avoir des voiles de protections, permet de se protéger au minima des aléas climatiques.

Concernant les tuteurs et autre palissage c'est intéressant d'en posséder pour les cultures qui grimpent comme les petits pois, haricots ou concombres ou qui ont besoin d'être guidées (tomates)

 

 

19. Faire des visites régulières au jardin bio

 

Bien sûr, il faut organiser des visites régulièrement au jardin ne serait-ce que pour l'arrosage ou l'entretien.

Mais je vous conseille également de faire des petits tour réguliers en prévention.

Oui, vous pourriez mettre fin à une invasion trop importante de limace ou de pucerons ou toute bestiole nuisible.

En plus d'avoir un rôle préventif, vous admirerez à cette occasion, le développement de vos plantes, de vos futures récoltes. 

Vous flanerez et remarquerez l'arrivée de coccinelles, ...etc enfin toutes ces petites choses qui nous apporte un brin de sérénité, oui le potager permet aussi d'être cool et détendu !

 

 

20. Commencer un tas de compost prés de votre jardin potager

 

On l'a vu un peu plus haut, nourrir son sol est primordial du coup faire son propre compost pourrait s'avérer bien utile.

Si vous avez un petit coin du jardin non utilisé ou si vous possédez un composteur c'est encore mieux.

Non seulement vous allez alléger vos poubelles mais vous allez valoriser vos dechets de cuisine

Je ne vais pas détailler le processus mais l'idée est de mélanger de la matiere azotée bien verte, humide, fraiche (tonte de gazon, reste de vegetation, épluchures de légumes) avec de la matiere carbonée brune, seche, cassante remplie de lignine (paille, bouts de cartons, copeaux de bois, etc ..)

Ensuite vous arrosez tout ça et vous remuez de temps à autre. Les bactéries, micro-organismes et champignons feront le reste du travail.

C'est simplifié a l'extrème mais vous pourriez bien obtenir un compost rempli de vie et d'élèments nutritifs à apporter à vos légumes.

 

petit potager faire compost

 

 

21. Résoudre les problèmes quand on veux faire son propre jardin bio

 

Oui, vous rencontrerez des problèmes au potager, c'est inévitable mais n'apprenons-nous pas avec nos erreurs ?

Les plantes ont les feuilles qui retombent et se froissent : elles ont peut être soif. Une faiblesse, un développement limité : pensez aux purins de consoude !

Une attaque de pucerons : hop une pulvérisation de macération d'ail (ou bicarbonate de soude)

Oui, il y a beaucoup de solutions naturelles qui pourront vous aider pour solutionner les problèmes au potager mais pas que.

 

 

22. Partager avec d'autres jardiniers, devenez un potapote !

 

Vous avez dans votre entourage quelqu'un qui jardine, et si vous parliez avec lui ?

Mettez en commun votre savoir, vos connaissances, apprenez de tous pour une meilleure vision du jardin.

Echangez vos semis, vos expériences dans un esprit de bienveillance et de respect de la biodiversité.

C'est ainsi que l'on fonctionne dans la communauté des potapotes. Venez nous y rejoindre.

 

 

 

Pour résumer toutes les étapes - conseils pour commencer son petit potager

 

  1. Mettre son futur potager dans un endroit bien ensoleillé
  2. Avoir une source d'arrosage prés du jardin
  3. Avant de se lancer tête baissée : faire un plan de votre potager
  4. Ne soyez pas gourmand : commencez avec un potager de dimensions modestes
  5. Essayez de calculer le temps que vous pourrez octoyer à votre potager
  6. Equipez-vous d'outils de jardin dignes de ce nom
  7. S'équiper de materiel complémentaires
  8. Commencer avec des cultures inratables
  9. Choisir la bonne periode pour débuter son jardin potager
  10. Faire un marquage au sol pour visualiser son futur potager
  11.  Utiliser un coin du jardin pour y mettre des plantes aromatiques
  12. Travailler la terre pour avoir un sol meuble cela facilite le développement des racines de vos cultures
  13. Nourrir votre sol en apportant de la matière organique
  14. Tracer vos allées pour faciliter la circulation dans votre potager
  15. Cultiver à partir de plants en godets, c'est beaucoup plus simple pour débuter
  16. Faire vos propre semis, c'est avoir la fierté d'accompagner une graine jusqu'à la récolte
  17. Connaitre succintement les bonnes associations de culture au potager
  18. Disposer de tuteurs, voiles de protections, etc ...
  19. Organiser vos visites régulières au potager
  20. Faire un tas de compost danc votre jardin pour recycler et apporter de la fertilité
  21. Résoudre les problèmes courants au potager
  22. Rejoindre la communauté des potapotes et partager ainsi avec les autres jardiniers

 

 

Dernières pensées potagères…

 

Quand on débute au potager la tâche peut sembler énorme et compliquée.

Finalement, si on fait preuve de méthode, et que l'on garde en tête les quelques conseils contenus dans cette page, c'est relativement simple à réaliser.

Le jeu en vaut la chandelle, on en reparlera quand vous partagerez un bon repas entre amis vantant les mérites gustatifs de vos légumes naturels et sains venus tout droit de votre jardin. Ils seront jaloux :)

 

 

 

Comment faire votre potager de A à Z, je vous aide et vous conseille à chaque étape en vous donnant mes meilleures astuces  

 

Tous les conseils présents dans cet article sont abordés de façon très simplifiée.

 

Si vous voulez en savoir plus, et approfondir le sujet, ils sont développés, de manière bien plus compléte, dans une formation en ligne spéciale débutant : comment faire son potager de A à Z 

 

Dans cette formation, je vous guide étape par étape pour vous permettre de réaliser votre propre potager selon vos envies.

Petit Potager Formation Comment Faire Potager

 

 

 

 

Connexion S'enregistrer
©2021 - Petit Potager